Rappel des différents types de bétons décoratifs.

Rappel des différents types de bétons décoratifs.

Généralement, trois grands types de bétons décoratifs sont proposés aux clients :

  • Le béton lissé

Le béton lissé est caractérisé par d’exceptionnelles qualités de résistance et une facilité d’entretien.

Pour son aspect design, le nombre de particuliers, ainsi que les aires commerciales qui l’ont adopté ne cessent d’augmenter.

Ce type de béton peut être utilisé pour revêtir un sol usé par l’âge ou pour réaliser des travaux de rénovation.

Il permet également de créer une atmosphère sobre et relaxante s’il est utilisé à l’intérieur d’une maison ou d’un appartement.

  • Le béton désactivé

Habituellement, le béton désactivé, aussi appelé parfois béton lavé, est utilisé pour les espaces extérieurs. On le retrouve très souvent dans des allées, aux bords des jardins ou dans des espaces urbains variés, dont les parcs, les places publiques ou les aires piétonnes.

Toujours rugueux au toucher, le béton désactivé est facilement reconnaissable à l’œil nu.  Ce type de béton décoratif est constitué de graviers assemblés et fixés les uns aux autres. Son aspect est reconnaissable facilement à l’œil nu.

Avec une large gamme de couleurs et de textures, plusieurs modèles sont disponibles.

Ses caractéristiques thermiques permettent une utilisation pour des sols extérieurs.

De par son aspect granuleux, le béton désactivé est anti-dérapant. Il est résistant aussi bien à la chaleur qu’à l’humidité.

Pour différencier le béton désactivé d’un béton classique, sachez que pour ce dernier, les graviers se trouvent à l’intérieur du matériau. Par contre, les graviers et les cailloux apparaissent en surface pour un béton désactivé.

  • Le béton imprimé 

Le travail sur le ciment mélangé à l’eau a permis de transformer une masse de béton en œuvre d’art. De ce travail est né le béton estampé ou béton imprimé.

L’utilisation du béton imprimé permet de faire apparaitre des motifs,  des couleurs, ainsi que des dessins bien détaillés. C’est quand le béton n’a pas encore pris, c’est-à-dire qu’il n’est pas encore sec, que la pose et l’impression de l’empreinte sont possibles.

Le terme « empreinte » désigne le motif qui va être incrusté sur la chape de béton.

Le client définit l’aspect esthétique du béton imprimé de son choix sur un catalogue. Celui-ci offre une infinité d’empreintes, qui vont des rosaces aux différentes formes géométriques, en passant par des fissures au look naturel. Le béton imprimé peut aussi être utilisé sur des murs.

Il est également possible de choisir une couleur avec le béton imprimé. En effet, l’utilisation des durcisseurs colorés permet de modifier les teintes du béton.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada.

Back To Top